CHRISTIAN CAILLEAUX et étienne schréder / BLAKE ET MORTIMER LE CRI DU MOLOCH

  • 28 Fév
  • Commentaires fermés sur CHRISTIAN CAILLEAUX et étienne schréder / BLAKE ET MORTIMER LE CRI DU MOLOCH

MERCREDI 10 MARS 2021

dicace de 11h à 12h et de 13h à 16h, Espace Bis

Nous vous accueillons dans le respect des gestes barrières
(gel, table de dédicace protégée par un plexiglass, jauge de 20 personnes)

Christian Cailleaux (le matin uniquement) et Etienne Schréder sont présents au Mans le mercredi 10 mars, afin de réaliser la captation – privée, hélas – du concert initialement prévu le 25 novembre 2020 et annulé en raison des contraintes sanitaires.

Les Editions Blake et Mortimer et Le Mans Jazz s’associent pour créer ce temps fort, inédit, et exceptionnel qui réunira les auteurs et le musicien Louis Sclavis, clarinettiste, saxophoniste et compositeur. Ce concert sera diffusé prochainement sur les écrans (plus d’info à venir).

Dans « L’Onde Septimus », la menace d’un engin extraterrestre, baptisé Orpheus, avait été déjouée grâce au sacrifice d’Olrik. Depuis, le « colonel » vit reclus dans un asile psychiatrique. Tandis que Philip Mortimer tente de ramener à la raison son vieil adversaire, en usant de la célèbre formule du sheik Abdel Razek (« Par Horus, demeure ! »), il apprend qu’il existe un autre Orpheus. À bord d’un cargo transformé en laboratoire secret, Mortimer découvre l’étrange pilote de cette machine venue d’ailleurs : un alien à forme humaine, sombre et hiératique, auquel les scientifiques ont donné le nom de « Moloch », la divinité biblique. Mais les réactions de ce Moloch, et les hiéroglyphes qu’il laisse derrière lui comme autant de messages indéchiffrables, font craindre le pire. Cette fois encore, la capitale britannique est en danger. À moins qu’Olrik ne joue de nouveau les héros… Avec « L’Onde Septimus 2 », Jean DUFAUX conjugue science-fiction, aventure et folie en un bel hommage à l’œuvre de Jacobs, relayé par le trait évocateur et précis du travail à quatre mains de Christian CAILLEAUX et Étienne SCHRÉDER, qui mettent en scène un Londres éternel digne de « La Marque Jaune ».

Figure de proue de la musique improvisée européenne, Louis SCLAVIS incarne les aspirations et les ambitions d’une génération venue à la musique dans le sillage du free jazz et de son acclimatation en France par des musiciens revendiquant leur désir d’autonomie esthétique et de pratiques nouvelles. Passé par des collectifs – tel le Workshop de Lyon – emblématiques de ces nouvelles approches, leader de groupes conçus autour de « projets » artistiques volontiers transdisciplinaires, Louis Sclavis s’est imposé, en outre, sur des instruments demeurés longtemps marginaux dans le jazz moderne – saxophone soprano, clarinette, clarinette basse – embrassant un ensemble de références excédant très largement le seul champ du jazz au profit d’une sensibilité originale qui fait désormais référence. Compagnon de route de la plupart des grandes figures de l’improvisation, le clarinettiste défend, avec une constance farouche, l’exploration engagée de l’instant, le hasard heureux des rencontres impromptues et la liberté de la création individuelle.

Les Editions Blake & Mortimer et la librairie Bulle ont le plaisir de proposer à la vente un carnet exclusif en tirage limité, signé et imprimé à 300 exemplaires.

Share post: